Ma liste de blogs

dimanche 20 novembre 2016

vendredi 18 novembre 2016

Anachronisme...


Carrières de Montigny

jeudi 17 novembre 2016

Actualité...




"Faire carrière"... 
Carrières de Montigny

mardi 15 novembre 2016

dimanche 13 novembre 2016

vendredi 11 novembre 2016

jeudi 10 novembre 2016

mercredi 9 novembre 2016

lundi 7 novembre 2016

mercredi 2 novembre 2016

lundi 31 octobre 2016

samedi 29 octobre 2016

Recueillement...


Duomo San Gennaro

jeudi 27 octobre 2016

Carte postale...


Positano
 
Carte postale - Francis Cabrel
Allumés les postes de télévision
Verrouillées les portes des conversations
Oubliés les dames et les jeux de cartes
Endormies les fermes quand les jeunes partent
Brisées les lumières des ruelles en fête
Refroidi le vin brûlant, les assiettes
Emportés les mots des serveuses aimables
Disparus les chiens jouant sous les tables
Déchirées les nappes des soirées de noce
Oubliées les fables du sommeil des gosses
Arrêtées les valses des derniers jupons
Et les fausses notes des accordéons
C'est un hameau perdu sous les étoiles
Avec de vieux rideaux pendus à  des fenêtres sales
Et sur le vieux buffet sous la poussière grise
Il reste une carte postale

Goudronnées les pierres des chemins tranquilles
Relevées les herbes des endroits fragiles
Désertées les places des belles foraines

Asséchées les traces de l'eau des fontaines
Oubliées les phrases sacrées des grands-pères
Aux âtres des grandes cheminées de pierre
Envolés les rires des nuits de moissons
Et allumés les postes de télévision
C'est un hameau perdu sous les étoiles
Avec de vieux rideaux pendus à  des fenêtres sales
Et sur le vieux buffet sous la poussière grise
Il reste une carte postale

Envolées les robes des belles promises
Les ailes des grillons, les paniers de cerises
Oubliés les rires des nuits de moissons
Et allumés les postes de télévision
Allumés les postes de télévision

dimanche 23 octobre 2016

jeudi 20 octobre 2016

dimanche 16 octobre 2016

vendredi 14 octobre 2016

mercredi 12 octobre 2016

lundi 10 octobre 2016

vendredi 7 octobre 2016

mardi 4 octobre 2016

samedi 1 octobre 2016

jeudi 29 septembre 2016

Naples...


Naples 2009
Coucou à "oeil de Réjane"

samedi 10 septembre 2016

samedi 3 septembre 2016

dimanche 28 août 2016

vendredi 26 août 2016

jeudi 25 août 2016

Chairs aux chaumes...


  ♪ Le Rêveur ♪
 
 
J'étais l'enfant qui courait moins vite
J'étais l'enfant qui se croyait moins beau
Je vivais déjà dans les pages vides
Où je cherchais des sources d'eaux

J'étais celui à l'épaule d'une ombre
Qui s'appuyait, qu'on retrouvait dormant
Je connaissais les voix qui, dans les Dombes,
Nidifient sous les mille étangs

Je fus plus tard l'adolescent qu'on moque
Au regard vain dans la ville égaré
L'homme qui campe à l'écart de l'époque
Tisonnant ses doutes pour s'y chauffer

Je suis monté au lac des solitudes
Dans l'écrin gris des charmes sans raison
Où des airs vieux palpitaient sous la lune
J'aurai laissé des chairs aux ronces, des chansons

La note basse des monts, les absences
Les émeraudes du val interdit
Toutes les belles ruines du silence
Tout ce qui ne sera pas dit !

Si jamais tu t'accroches à ma légende
Il faut que tu t'en remettes à mon mal
Ne trahis pas, vois la plaie où s'épanche
Tout un monde animal

L'enfant muet s'est réfugié dans l'homme
Il écoute la pluie sur les toits bleus
Les cœurs sont effondrés, le clocher sonne
Que faire sans toi quand il pleut ?

{x2:}
Ma vie ne fut que cet échec du rêve
Je ne brûle plus, non, ce sont mes liens
Les sabots des armées m'ont piétiné sans trêve

J'écris dans le ciel vide et vous n'y lirez rien

dimanche 21 août 2016

mercredi 17 août 2016

"CB 1"...





Subodh Gupta
"CB 1"

lundi 15 août 2016

vendredi 12 août 2016

jeudi 11 août 2016

mardi 9 août 2016

vendredi 5 août 2016

mercredi 3 août 2016

mardi 2 août 2016

samedi 30 juillet 2016

mercredi 27 juillet 2016

jeudi 21 juillet 2016

mercredi 20 juillet 2016

mardi 19 juillet 2016